samedi 31 décembre 2011

Pavé au chocolat et crème de marrons
















Un dessert très chocolat délicieux, qui se prépare à l'avance car il doit être placé une nuit au réfrigérateur, ce qui est bien pratique. Il est tout simple à réaliser et très aromatique. La crème de marrons apporte sa douceur et son onctuosité. A réserver aux vrais amateurs de chocolat !

Pour la taille d'un moule à cake moyen / 8 personnes
500g de crème de marrons
150g de beurre
300g de chocolat noir à dessert
3 ou 4 cuillères à soupe de Baileys (ou 2 ou 3 de rhum) (facultatif)

pour servir
quelques marrons glacés
de la crème fraîche épaisse

Sortir le beurre pour qu'il soit bien mou
dans un grand saladier, malaxer le beurre et la crème de marrons pour obtenir un mélange homogène
faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes
ajouter le chocolat fondu dans le saladier et bien mélanger le tout
tapisser le moule à cake de film étirable suffisamment grand pour qu'il dépasse
verser le mélange au chocolat dans le moule sur le film
refermer le film sur le haut du moule, en enveloppant bien la préparation
placer au réfrigérateur toute la nuit
retirer le film et présenter le pavé entier avec ses jolies marques de chocolat froissé
servir en tranches fines avec un peu de crème fraîche et des brisures de marrons glacés

idée prise dans le livre "Je veux du chocolat" de Trish Deseine aux éditions Marabout

samedi 24 décembre 2011

Crumble d'ananas aux amandes
















Un dessert léger et fruité pour compenser les excès autour de la bûche !

Pour 4 personnes

1 petit ananas
1 orange bio
60g de beurre (30g + 30g)
20g d'amandes entières mondées
30g de farine T80
30g de poudre d'amandes
30g de sucre de canne complet
1 cuillère à soupe de miel liquide
de la cannelle

Eplucher l'ananas et enlever la partie dure centrale
couper la chair en gros cubes
brosser l'orange sous l'eau et prélever le zeste
concasser grossièrement les amandes
les faire dorer à sec dans une petite poêle
dans une grande poêle, faire fondre 30g de beurre
ajouter les cubes d'ananas, le miel, le zeste de l'orange et la cannelle
remuer et laisser cuire un peu
ajouter les amandes et laisser cuire encore
dans le bol d'un robot, mettre la farine, le sucre, le reste de beurre et la poudre d'amandes
actionner le robot jusqu'à obtenir un gros sable
verser le contenu de la poêle dans un plat allant au four ou dans des ramequins individuels
répartir le crumble sur les fruits
cuire 5 mn sous le grill du four
déguster tiède ou chaud

idée prise dans la revue "Fémina"

vendredi 23 décembre 2011

Bannock à l'orge































Le terme "bannock" désigne toutes sortes de pains plats de l'Irlande, l'Ecosse et le Nord de l'Angleterre. Ces petits pains n'ont pas besoin de lever et se cuisent dans une crêpière à fond épais. Ils sont délicieux tièdes, coupés en deux avec un peu de beurre, de miel ou même un bon fromage fermier. Selon les recettes, les céréales varient, ceux-ci sont à base de farine d'orge. Celui (ou celle ) qui se lève le premier peut même les faire pour les autres, c'est très rapide à préparer et à cuire !

Pour 4 petits pains

120g de farine d'orge
60g de farine de blé T55
1 cuillère à café de poudre à lever
1/2 cuillère à café de sel
7,5 cl de lait
7,5 cl de yaourt au lait entier (un peu moins qu'un pot)

Dans un grand saladier, mélanger la farine de blé, la farine d'orge, le sel et la poudre à lever
ajouter le lait et le yaourt
bien mélanger le tout, pétrir à la main rapidement et former une boule un peu molle
sur le plan de travail fariné, aplatir la boule en faisant un disque plat
couper en 4 parts
faire chauffer une crêpière à feu moyen-doux
quand elle est tiède sous la main, poser les petits pains
cuire toujours à feu moyen-doux pendant 5mn
retourner et cuire à nouveau 5mn de l'autre côté
poser les pains quelques instants sur une grille pour qu'ils refroidissent
couper en deux dans l'épaisseur et déguster sans attendre

idée prise dans le livre "50 recettes de pain" de Tom Jaine aux éditions Gründ



































jeudi 22 décembre 2011

Velouté de chou Romanesco au jambon de Bayonne
















Avant les repas de fêtes, une soupe délicieuse et très simple à réaliser pour un dîner léger.

1 chou Romanesco
1 cube de bouillon de volaille
2 oignons roses de Roscoff
1 citron vert
2 cuillères à soupe de crème fraîche
3 tranches de jambon de Bayonne
1 litre d'eau
du sel
du poivre

Eplucher et émincer les oignons
rincer et défaire les bouquets du chou
couper le pied en petits morceaux
dans un auto-cuiseur, faire dorer les oignons avec un filet d'huile d'olive
ajouter le chou, verser l'eau et ajouter le cube de bouillon
fermer l'auto-cuiseur et cuire 10mn à partir de la montée en pression
(20-25mn en casserole)
presser le citron
découper le jambon en lanière
à la fin de la cuisson, mixer la soupe
ajouter le jus de citron, la crème fraîche, le sel et le poivre
bien mélanger
faire croustiller les lanières de jambon dans une poêle sans matière grasse
servir la soupe avec les morceaux de jambon

* j'ai utilisé du bacon de la même façon car je n'avais pas de jambon de Bayonne

idée prise sur le blog "les délices de Reinefeuille"

mercredi 21 décembre 2011

Criques à la cancoillotte et au cresson
















Les criques ou "paillassons" de pommes de terre se déclinent de mille façons. Je vous en propose une recette où la cancoillotte apporte de l'onctuosité et de la douceur. La touche de cresson est très agréable. Comme on n'utilise qu'une partie de la botte, gardez le reste pour faire une soupe !

Pour 2 personnes / 6 criques

4 belles pommes de terre
150g de cancoillotte
1/3 de botte de cresson
du poivre, du sel

Eplucher, rincer et essuyer les pommes de terre
râper dans un robot avec une râpe à gros trous
mettre les pommes de terre râpées dans un grand saladier
laver et essorer soigneusement le cresson
prélever de belles feuilles et hacher au couteau ou avec des ciseaux de cuisine
ajouter la cancoillotte et le cresson dans le saladier et mélanger le tout
saler et poivrer
faire chauffer un peu d'huile d'olive dans une grande poêle ou une crêpière
verser trois cuillerées du mélange et aplatir dans la poêle pour former 3 petites galettes
cuire 8mn sur une face, retourner délicatement et cuire à nouveau 8mn de l'autre côté
renouveler l'opération avec le reste du mélange ou cuire avec deux poêles simultanément
servir et déguster tout de suite avec un bon jambon de pays et une salade verte

idée prise dans la revue "Régal"

dimanche 18 décembre 2011

Tagliatelles aux deux saumons
















Une recette toute simple et délicieuse, l'estragon s'accorde très bien avec le saumon et la touche de citron est très agréable.

Pour 2 personnes

des tagliatelles fraîches
un pavé de saumon de 200g environ
3 tranches de saumon fumé
1 citron
10cl de crème fraîche liquide
du poivre
de l'estragon frais

Presser le citron
dans un bol, mélanger le jus de citron, la crème fraîche, du poivre et l'estragon
faire dorer le saumon frais dans une petite poêle de deux côtés, puis poursuivre la cuisson en émiettant la chair pour qu'elle soit bien croustillante
cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet
découper le saumon fumé en lanière
quand le saumon frais est bien doré et croustillant, stopper la cuisson
égoutter les pâtes puis les remettre dans leur casserole
verser la sauce sur les pâtes, ajouter le saumon fumé et le saumon doré
bien mélanger le tout et servir tout de suite

jeudi 15 décembre 2011

Tarte à la moutarde à l'ancienne et au bacon

















Une tarte toute simple pour un dîner de semaine, moelleuse et parfumée.

Pour 4/6 personnes

1 pâte brisée toute prête ou 1 pâte allégée maison
3 oeufs
130g de moutarde à l'ancienne
10cl de lait
20cl de crème fraîche
100g de gruyère râpé
100g de bacon tranché très finement
du poivre
de le muscade

étaler la pâte dans le moule
dans un grand saladier, mélanger les oeufs, le lait et la crème fraîche
couper le bacon en morceaux
ajouter la moutarde, le gruyère et le bacon
poivrer le tout et saupoudrer la muscade
verser la préparation sur la pâte
cuire 40mn à 180°C
servir avec une salade

idée prise dans la revue "Elle à Table"

jeudi 8 décembre 2011

Noix de Saint-Jacques gratinées au parmesan
















Une variante délicieuse de la classique persillade ! Cette recette toute simple est un régal et met vraiment en valeur la chair délicate des noix de Saint-Jacques.

Pour 5 personnes

500g de noix de Saint-Jacques ou de pétoncles
100g + 10g de beurre
70g de mie de pain fraîche
3 belles échalotes
30g de parmesan
30g de poudre d'amandes
1/2 botte de persil plat
du poivre

Eplucher et émincer très finement au robot les échalotes
dans une petit poêle, faire fondre 10g de beurre
cuire tout doucement les échalotes
stopper la cuisson quand elles ont bien fondu sans dorer
laisser refroidir
rincer le persil
dans le grand bol du robot, mettre le parmesan, le reste de beurre, la mie de pain, la poudre d'amandes, les échalotes refroidies, le persil
faire marcher le robot pour obtenir une farce
poivrer la farce
rincer les noix rapidement sous l'eau froide, dans une passoire
les couper en deux dans l'épaisseur si nécessaire
faire chauffer un filet d'huile d'olive dans une grande poêle
cuire quelques minutes (maximum 3mn) les noix en les retournant
répartir les noix dans des ramequins
recouvrir avec la farce
placer les ramequins sous le grill du four pendant quelques minutes jusqu'à ce que la farce soit dorée
déguster chaud avec du pain frais pour savourer le jus au fond des ramequins

idée prise dans "Cuisine actuelle"

mercredi 7 décembre 2011

Tarte aux courgettes et parmesan
















Un régal de tarte, la pâte très originale est délicieuse et croustillante. La préparation est moelleuse et fondante : une tarte à déguster tiède ou froide pour le pique-nique au travail. Les noisettes apportent un côté croquant si on aime mais ce n'est pas obligatoire

Pour 4 personnes

la pâte
150g de farine T80
30g de petits flocons d'avoine
1 cuillère à café de sel
40g de graines de pavot
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
7,5 cl d'eau

la garniture
3 petites courgettes
20cl de crème d'avoine
2 oeufs
60g de parmesan
40g de noisettes (facultatif)
1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
du sel, du poivre

Préparer le pâte :
dans un saladier, mélanger la farine, les flocons d'avoine, le sel et les graines de pavot
verser l'huile d'olive et l'eau
pétrir, former une boule et laisser reposer à température ambiante pendant 30mn
brosser les courgettes sous l'eau, couper les extrémités et couper en fines rondelles à la mandoline ou au robot sans les éplucher
concasser les noisettes
dans un grand bol, mélanger les oeufs, la crème d'avoine, le parmesan, le sel, le poivre et le piment d'Espelette
étaler la pâte dans le moule
disposer les rondelles de courgettes
verser la préparation sur les légumes
répartir les noisettes
cuire 45mn à 180°C

idée prise dans la revue "Marie-Claire"

dimanche 27 novembre 2011

Gratin de coquilles Saint-Jacques aux poireaux et ravioles
















Un vrai régal, très simple à préparer. Le mélange Saint-Jacques - poireaux est classique mais l'ajout de ravioles apporte du moelleux-crémeux et fait de ce gratin une vraie réussite.

Pour 3 personnes

2 beaux poireaux ou 3 petits
6 plaques de ravioles
400g de noix de Saint Jacques fraîches
20cl de crème fraîche liquide
du sel, du poivre
1/2 cuillère à café de piment d'Espelette (facultatif, selon les goûts)
de l'emmenthal à râper

Laver et émincer les poireaux
dans une grande sauteuse profonde, les faire fondre avec un filet d'huile d'olive en remuant souvent
cuire les ravioles comme indiqué sur le paquet (le plus souvent, cuisson très rapide 1mn)
rincer et éponger les noix si besoin et les couper en deux si elles sont grosses
quand les poireaux sont bien cuits, éteindre le feu
égoutter les ravioles et les ajouter dans la sauteuse
ajouter les noix de Saint-Jacques
verser la crème liquide
saler, poivrer, saupoudrer le piment
bien mélanger le tout
répartir la préparation dans un plat à gratin
répartir un peu d'emmenthal râpé sur le dessus
cuire 25-30mn à 200°C

idée prise sur le blog "Cléa Cuisine"

* Pour en savoir plus sur les ravioles, ces délicieux mini-raviolis au fromage et fines herbes, vous pouvez consulter le dossier en ligne rédigé par Cléa pour Marmiton

vendredi 25 novembre 2011

Crème d'endives au bleu
















Une soupe très douce, très agréable et très facile à réaliser.

Pour 4 personnes

800g d'endives
60g de bleu d'Auvergne
1 tablette de bouillon de poule
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
75cl d'eau
du persil
du sel, du poivre
du pain de campagne

Couper la base et enlever le coeur des endives
les émincer grossièrement
faire revenir dans un auto-cuiseur avec un filet d'huile d'olive pendant 5mn en remuant de temps en temps
faire chauffer l'eau et diluer le bouillon
verser le bouillon dans la cocotte
saler et poivrer
fermer et cuire 10mn à compter de la montée en pression (25mn en casserole)
délayer la fécule avec un peu d'eau
à la fin des 10mn, ouvrir la cocotte et verser la fécule
chauffer le tout ensemble 2mn
hors du feu, ajouter le fromage et le persil
toaster des tartines de pain de campagne
mixer la soupe et servir avec le pain grillé, coupé en croûtons

idée prise dans le livre "Endives, je vous aime..." de Béatrice Vigot-Lagandré aux éditions "Le Sureau"

lundi 21 novembre 2011

Verrines aux endives citronnées et fromage frais
















Une entrée fraîche et légère, réussie grâce au contraste entre le croquant de l'endive et la douceur du fromage frais.

Pour 4 personnes

1 grosse endive ou deux petites
1 petit pot d'oeufs de saumon ou de truite
200g de fromage de chèvre frais (type "petit billy")
1 citron
2 cuillères à soupe de crème fraîche entière liquide
de la ciboulette
du poivre

Laver et émincer la ciboulette
en réserver un peu pour la décoration
dans un grand bol, fouetter à la fourchette le fromage frais et la crème fraîche
poivrer et ajouter la ciboulette
presser le citron et réserver le jus
ôter la base et le coeur des endives
émincer très finement les endives
dans un grand bol, mettre l'endive et verser le jus de citron dessus
bien mélanger
dans des verres, répartir les endives dans le fond
recouvrir avec le mélange au fromage
répartir les oeufs de saumon
décorer avec quelques brins de ciboulette
placer au frais jusqu'au moment de servir

idée prise dans le livre " Endives, je vous aime... " de Béatrice Vigot-Lagandré aux éditions Le Sureau

dimanche 20 novembre 2011

Crème chocolat-marron aux zestes de citron
















Le zeste de citron réveille la douceur de cette crème : un dessert très agréable et tout simple.

Pour 5/6 personnes

200g de crème de marrons
1 citron bio
125 de chocolat noir à dessert
20cl de crème fraîche liquide entière

verser la crème dans un récipient en métal assez haut et la mettre au congélateur pendant environ 20mn : elle doit être très froide pour pouvoir être fouettée en chantilly
hacher le chocolat grossièrement et le faire fondre au bain-marie en douceur
tiédir très doucement la crème de marron dans une petite casserole
quand le chocolat est fondu, ajouter la crème de marrons et bien mélanger les deux puis ôter du feu
sortir la crème fraîche et la fouetter longuement au batteur électrique pour obtenir une chantilly
ajouter délicatement cette chantilly à la crème marron-chocolat
brosser le citron sous l'eau et prélever le zeste
ajouter le zeste à la crème
répartir dans des coupelles et placer au réfrigérateur pendant au moins 1h
sortir 20mn avant de déguster, pour que la crème retrouve une texture souple

idée prise dans la revue "Régal"

mercredi 16 novembre 2011

Tarte aux endives, curcuma et jambon des montagnes
















Une tarte délicieuse et très colorée : un régal pour le palais et les yeux !

pour 4 personnes

4 endives
2 échalotes
100g de chiffonnade de viande séchée de montagne (ou autre jambon tranché très fin)
3 oeufs
50g de gruyère
15cl de crème fraîche liquide
1/2 cuillère à café du curcuma
du sel
du poivre

Eplucher et émincer les échalotes
ôter la base et le coeur des endives
les émincer finement
dans une sauteuse profonde, faire dorer les échalotes avec un filet d'huile d'olive
ajouter les endives et cuire 15mn à feu doux en remuant souvent
râper le gruyère
dans un grand bol, fouetter à la fourchette les oeufs, la crème fraîche, le gruyère, le sel, le poivre, le curcuma
étaler la pâte à tarte dans un moule
piquer la pâte à la fourchette
repartir le jambon dans le fond
ajouter la poêlée d'endives
verser le mélange oeufs-crème sur les légumes
cuire 35mn à 180°C

idée prise dans le livre "Endives, je vous aime " de Béatrice Vigot-Lagandré aux éditions Le Sureau

lundi 14 novembre 2011

Gâteau humide à l'orange
















Un gâteau très moelleux et très parfumé qui se sert de préférence avec un café, coupé en cubes.

Pour le gâteau
1 orange bio
175g de sucre de canne blond
175g de beurre
175g de farine
1/2 sachet de poudre à lever
3 oeufs

pour le sirop
80g de sucre de canne blond
3 oranges

Sortir le beurre pour qu'il soit bien mou
brosser l'orange sous l'eau et prélever le zeste
presser l'orange et réserver le jus
dans un grand saladier, malaxer le beurre avec le sucre à la fourchette jusqu'à obtenir une sorte de crème
ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien à chaque fois
ajouter la farine et la poudre à lever
verser le jus d'orange, ajouter le zeste et bien mélanger une dernière fois
verser la préparation dans un petit moule à manqué
cuire 40mn à 150°C

préparer le sirop
presser les 3 oranges
dans une petite casserole, verser le jus et le sucre
chauffer à feu doux jusqu'à ce que le sucre soit bien dissous

quand le gâteau est cuit, le sortir et verser le sirop dessus tout de suite
laisser refroidir le gâteau dans le plat, ce gâteau ne se démoule pas
servir le gâteau découpé en carré si vous le servez pour un café gourmand ou en part classique

idée prise dans la revue "Régal"

samedi 12 novembre 2011

Rougail saucisses
















Un vrai classique, le Rougail-Saucisses de l'île de la Réunion : ce plat très parfumé est délicieux ! Très simple et très rapide à préparer, une recette à refaire sans modération !

pour 4 personnes

8 saucisses fumées de porc
4 oignons roses de Roscoff
3 gousses d'ail
2 boîtes de tomates concassées
1 cuillère à café de curcuma
1 cuillère à café de piment d'Espelette
du riz de Camargue
facultatif : 1 dose de Riz d'Or (colorant alimentaire pour Paëlla)
du sel
du poivre

Eplucher et émincer finement les oignons
éplucher, dégermer et émincer les gousses d'ail
couper les saucisses en grosses rondelles
les faire dorer dans une poêle sans matière grasse
quand elle sont dorées, les retirer
dans une cocotte en fonte, faire fondre les oignons et l'ail avec un filet d'huile d'olive
ajouter les saucisses et les tomates concassées
saupoudrer le curcuma et le piment d'Espelette
ajouter le sel et le poivre et mélanger bien le tout
fermer la cocotte et laisser mijoter à feu doux pendant 25mn
servir avec un mélange de trois riz sauvages de Camargue, coloré avec une dose de Riz d'Or

* ce plat peut tout à fait se préparer à l'avance et être réchauffé au moment du repas

idée prise sur le blog "Cuisiner tout simplement"

vendredi 11 novembre 2011

Soupe de céleri et châtaignes aux éclats d'andouillette grillée
















Une soupe très réussie et à la texture douce, relevée par l'andouillette grillée.

Pour 4/5 personnes

1 boule de céleri
200g de châtaignes en bocal
1 oignon
1 cube de bouillon de légumes
20cl de crème fraîche liquide
1 andouillette
du persil plat
du sel
du poivre

Peler le céleri et le couper en cubes
éplucher et couper l'oignon en 4
laver et ciseler le persil
dans un auto-cuiseur, mettre le céleri, les châtaignes, l'oignon, le cube de bouillon
ajouter de l'eau à hauteur des légumes (environ entre 125cl)
cuire 10mn à compter de la montée en pression (ou 20mn en casserole)
hors du feu, verser la crème fraîche et mixer la soupe
saler et poivrer
pendant la cuisson de la soupe, faire griller l'andouillette sur les deux côtés dans une petite poêle
quand l'andouillette est dorée, la couper en deux pour faire griller l'intérieur
émietter la chair dans la poêle
servir la soupe avec une cuillère de chair d'andouillette grillée et du persil

idée prise dans la revue "Coté ouest"

jeudi 10 novembre 2011

Verrines guacamole-faisselle
















Une entrée très fraîche et très légère, qui peut aussi être servie en apéritif dînatoire en utilisant 6/8 petits verres.

Pour 4 personnes

2 avocats mûrs
1 sachet de poudre pour guacamole
200g de faisselle
1/2 petit oignon rouge
des tomates cerise
du poivre

Eplucher et émincer très finement la moitié d'un petit oignon rouge
éplucher et écraser la chair des avocats dans un bol avec la poudre pour guacamole
ajouter l'oignon et bien mélanger
dans un autre bol, poivrer et fouetter la faisselle à la fourchette
dans une coupelle ou un verre, répartir le guacamole
ajouter la faisselle par-dessus
décorer avec les tomates
servir frais

idée prise sur le blog "les délices de Reinefeuille"

mercredi 9 novembre 2011

Linzer Torte - Tarte viennoise
















Une pâte délicieuse, légère, parfumée et croustillante et un accord parfait avec la confiture de figues : cette tarte traditionnelle viennoise se fait normalement avec une confiture de framboise mais cette variante est très réussie !

Pour 6 personnes

125g de farine
50g de poudre d'amandes
30g de sucre glace
100g de beurre
1 oeuf
1 cuillère à café de cacao amer en poudre
1/2 cuillère à café de cannelle
le zeste d'un citron bio
1 pot de confiture de figues ou de framboise de 340g

Sortir le beurre pour qu'il soit bien mou
brosser le citron sous l'eau et prélever le zeste
dans un grand saladier, mélanger la poudre d'amandes et le zeste
ajouter le sucre glace, la farine, le cacao et la cannelle
bien mélanger
ajouter l'oeuf et le beurre mou
pétrir rapidement le tout
former une boule et laisser 1h au réfrigérateur
réserver un peu de pâte pour former les bandes décoratives
étaler la pâte dans un petit moule à tarte
recouvrir généreusement de confiture
étaler la pâte restante sur le plan de travail fariné
avec une roulette crantée, former des bandes
déposer les croisillons sur la tarte
cuire 50mn à 150°C

* la pâte est très friable, elle est fragile pour le démoulage, il faut donc plutôt la laisser dans le plat à tarte














lundi 7 novembre 2011

Moelleux aux pommes, noix et épices
















Un régal de gâteau pommes et noix, aux parfums d'automne, idéal pour la pause thé d'un dimanche pluvieux.

Pour la taille d'un grand moule à cake

100g de farine T65
80g de farine T150
2 oeufs
1 sachet de poudre à lever
100g de sucre de canne blond
100g de beurre
10cl de lait
1 cuillère à soupe d'huile de noix
1 cuillère à café de cannelle
1 cuillère à café de cardamome en poudre
2 pommes
80g de cerneaux de noix

Sortir le beurre à l'avance pour qu'il soit bien mou
hacher grossièrement les noix au couteau
peler, enlever le coeur et couper les pommes en dés
dans un grand saladier, fouetter les oeufs
ajouter le sucre et fouetter 1mn à la fourchette
ajouter le beurre mou et bien mélanger
incorporer les farines, la poudre à lever, la cannelle et la cardamome
bien mélanger
verser le lait et l'huile, bien mélanger à nouveau
ajouter les noix et les dés de pommes
mélanger une dernière fois délicatement
verser dans un grand moule à cake
cuire 25mn à 180°C puis 30mn à 150°C

idée prise dans le livre "café gourmands" collection "bonnes saveurs" aux éditions Atlas

Merci Laurence !

dimanche 6 novembre 2011

Tarte fine aux oignons rouges et chorizo
















Cette tarte, d'une grande simplicité en saveurs et très rapide à réaliser, est parfaite pour un dîner ou un déjeuner léger.

Pour 2 personnes

1 pâte feuilletée
2 petits oignons rouges
15 rondelles fines de chorizo
des aromates pour pizza
un peu d'huile piquante pour pizza

Eplucher et émincer finement les oignons
enlever le peau du chorizo si nécessaire
dérouler la pâte sur une plaque à pâtisserie en gardant le papier cuisson
piquer la pâte avec une fourchette
répartir les oignons puis le chorizo
saupoudrer les aromates
verser un mince filet d'huile piquante
cuire 20mn à 180°C
servir tout de suite et déguster avec une salade

idée prise sur le blog "Cuisiner Tout Simplement"

vendredi 4 novembre 2011

Petits flans ricotta-brocoli
















Une idée pour cuisiner un reste de brocoli nature cuit à la vapeur. Ces petits flans sont très tendres et très moelleux et peuvent se déguster tièdes. Ils sont aussi délicieux froids le lendemain pour le pique-nique au travail.

Pour 4 flans

3 oeufs
125g de ricotta
300g de brocoli cuit à la vapeur
1 cuillère à soupe de Maïzena
1 gousse d'ail
du thym
du sel
du poivre

Couper le brocoli en morceaux
dans un grand saladier, délayer la Maïzena avec une cuillère à soupe d'eau
ajouter les oeufs et les fouetter
ajouter la ricotta et mélanger
éplucher, dégermer et presser au presse-ail la gousse
ajouter le brocoli, le sel, le poivre, l'ail et le thym
bien mélanger le tout
repartir la préparation dans 4 petits plats
cuire 30mn à 180°C
laisser un peu refroidir et servir avec une salade

idée prise dans "Cuisine Actuelle"

mercredi 2 novembre 2011

Compote poires-bananes au lait de coco
















Une compote fondante et parfumée, très simple à préparer, qui se déguste tiède ou froide.

Pour 4 personnes

3 bananes mûres
3 poires
20cl de lait de coco
2 sachets de sucre vanillé
1 gousse de vanille
30g de beurre
un peu de poudre de noix de coco

Couper les bananes en rondelles
dans une petit cocotte en fonte, faire fondre le beurre
mettre les rondelles de bananes et laisser dorer en remuant de temps en temps pendant 5mn
pendant ce temps, éplucher et enlever le coeur des poires
couper les fruits en cubes
fendre la gousse et gratter les grains noirs
mettre la gousse et les grains dans la cocotte
ajouter les poires
verser le sucre vanillé et cuire à feu vif pendant 5mn
verser le lait de coco et baisser le feu
cuire 10mn en remuant de temps en temps
ôter la cocotte du feu et laisser refroidir
repartir la compote dans des coupelles et saupoudrer un peu de poudre ou de copeaux de noix de coco au moment de servir

* si aucun enfant n'en mange, on peut ajouter à la fin quand la compote refroidit, 2 cuillères à soupe de rhum brun. Sinon, on peut verser une petite cuillère à café de rhum par coupelle pour ceux qui veulent, en mélangeant bien.

mardi 1 novembre 2011

Poires sur crème d'amandes
















Très rapide et très facile à réaliser, ce dessert délicieux se déguste tiède.

Pour 4 personnes

4 poires
1 oeuf
70g de beurre
50g de sucre de canne blond
50g de poudre d'amandes
1 cuillère à soupe d'amandes effilées
1 pincée de sel

Faire fondre légèrement le beurre à feu doux
dans un grand saladier, mélanger l'oeuf, le sucre, la poudre d'amandes, le sel et le beurre
bien fouetter le tout à la fourchette pour obtenir une crème homogène
éplucher et enlever le coeur des poires
couper les fruits en 4 morceaux
beurrer un petit moule rond
verser la crème dans le moule
répartir les quartiers de poires sur la crème en formant une rosace
saupoudrer les amandes effilées sur les fruits
cuire 20 mn à 210°C

idée prise dans la revue "Cuisine Actuelle"

lundi 31 octobre 2011

Orecchiette à la ricotta et coppa
















Les Orecchiette sont des petites pâtes en forme d'oreille, concaves et lisses, cannelées l'extérieur. Elles se marient bien avec la coppa croustillante et cette sauce douce et parfumée.

Pour 2 personnes

10 tranches de coppa
200g d'Orecchiette
2 gousses d'ail
1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
100g de ricotta
du basilic frais
un mélange d'aromates pour pizza
du poivre

Eplucher, dégermer et émincer l'ail
rincer et émincer le basilic
dans un bol, mélanger la ricotta, la crème fraîche, le poivre et les aromates
couper les tranches de coppa en morceaux
faire dorer l'ail dans une poêle profonde avec un filet d'huile d'olive
quand l'ail commence à être doré, ajouter la coppa et cuire quelques minutes
pendant ce temps, cuire les pâtes
stopper la cuisson dans la poêle, la coppa ne doit pas trop cuire pour rester croustillante sans durcir
quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les verser dans la poêle
ajouter le mélange ricotta-crème fraîche
bien mélanger le tout en chauffant quelques instants à feu doux
servir tout de suite avec le basilic frais

dimanche 30 octobre 2011

Sablés aux olives et parmesan
















Un régal pour l'apéritif ! Ces sablés doivent se préparer à l'avance car la pâte doit durcir au frais.

Pour 25-30 sablés

90g d'olives noires
175g de parmesan (un morceau)
125g de farine
125g de beurre
du sel
du poivre

Sortir le beurre à l'avance pour qu'il soit mou
dénoyauter les olives
couper le morceau de parmesan en copeaux avec un économe
dans un grand saladier, mélanger le beurre mou, la farine, le sel et le poivre
ajouter les olives et les copeaux de parmesan
pétrir le tout à la main pour obtenir une préparation compacte
former un boudin avec la pâte et enrouler dans un film alimentaire
placer le boudin au réfrigérateur pendant au moins 3 heures
sortir la pâte, enlever le film alimentaire et couper des rondelles assez épaisses
poser les rondelles sur deux plaques à pâtisserie, sans trop les serrer
cuire 10mn à 180°C
sortir les plaques et laisser refroidir
les sablés durcissent en refroidissant

* ces sablés sont délicieux et les morceaux de parmesan donnent une texture qu'on n'obtiendrait pas avec du parmesan râpé, il est donc important de choisir le fromage en morceaux et de faire des copeaux. De la même façon, les olives noires sont bien meilleures non dénoyautées, elles ont plus de goût, il faut donc prendre le temps de les dénoyauter plutôt que d'en choisir déjà sans noyau.

samedi 29 octobre 2011

Cake au roquefort et raisins secs
















Un cake très tendre et pas du tout sec, idéal pour un dîner ou en apéritif.

Pour un moule de grande taille :

200g de farine
1 sachet de poudre à lever
20cl de crème fraîche entière liquide
3 oeufs
150g de roquefort
70 de raisins secs

Faire tremper les raisins dans un bol avec de l'eau très chaude
couper le roquefort en morceaux
dans un grand saladier, mélanger la farine et la poudre à lever
ajouter les oeufs et remuer
ajouter la crème fraîche, le roquefort et remuer
égoutter et rincer les raisins et ajouter au mélange
remuer une dernière fois et verser le tout dans un moule à cake
cuire 35mn à 180°C
laisser tiédir avant de démouler
servir en tranches accompagné d'une salade ou en morceaux pour un apéritif-dînatoire















lundi 24 octobre 2011

Riz Pilaf express à l'Espagnol
















Voici une variante du riz Pilaf à la parisienne : ce riz à l'espagnol bien parfumé est délicieux, à déguster seul ou accompagné d'un jambon Serrano.

Pour 4 personnes

320g de riz Arborio spécial risotto
7 rondelles épaisses de chorizo
2 petits oignons roses de Roscoff
3 gousses d'ail
1+1/2 tablettes de bouillon de volaille
70cl d'eau
1 sachet de Spigol ou 2 de Riz d'Or (colorant alimentaire pour paëlla)
du poivre
du thym
3 feuilles de laurier

Eplucher et émincer les oignons
éplucher, dégermer et presser au presse-ail les gousses
enlever la peau du chorizo et couper les tranches en 4 morceaux
dans un auto-cuiseur, faire dorer ensemble les oignons, l'ail, le chorizo sans matière grasse car le chorizo en apporte suffisamment
faire chauffer l'eau et y diluer les tablettes de bouillon
quand le tout est bien doré, ajouter le riz dans l'auto-cuiseur
bien mélanger
verser le bouillon en une seule fois sur le riz
poivrer, ajouter le thym, le Spigol, les feuilles de laurier et bien remuer une dernière fois
fermer l'auto-cuiseur et cuire 6mn à compter de la montée en pression
ouvrir l'auto-cuiseur et servir

* dans la cuisson Pilaf, l'eau est toute absorbée par le riz, il n'y a donc pas besoin d'égoutter et les parfums sont bien présents.

dimanche 23 octobre 2011

Croque-monsieur à l'irlandaise
















Un vrai régal, un délice régressif, une gourmandise à s'accorder mais pas trop souvent car c'est très calorique...

Pour 2 personnes

4 tranches de pain de mie complet
2 tranches de saumon fumé
du cheddar
4 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
le jus d'un 1/2 citron
de l'aneth
du beurre

beurrer les faces extérieures du pain de mie
laver et ciseler l'aneth
dans un bol, mélanger la crème fraîche, le citron et l'aneth
couper le cheddar en tranches fines avec le couteau à fromage pour raclette si possible
sur la face sans beurre du pain de mie, étaler la crème fraîche citronnée
poser une tranche de saumon sur la crème
ajouter le cheddar sur le saumon
refermer avec l'autre tranche, face beurrée à l'extérieur
cuire dans l'appareil à croque-monsieur ou dans une poêle en retournant le croque-monsieur quand les tranches de pain de mie sont bien dorées

* idée prise sur le site "Marmiton"